La Cuisine Libanaise / Un menu riche

HORS-D’OEUVRES LOCAUX

Le repas libanais le plus connu est incontestablement le mezzés. C'est le hors-d’œuvre par excellence et il peut consister en quatre-vingts plats ou plus, joliment décorés. Le mezzés de base comprend le taboulé (salade de persil haché, de blé concassé, de tomates et d'oignons), le baba ghannouj (caviar d'aubergines souvent décorée de grains de grenade), le hommos (caviar de pois chiche avec de l'huile de sésame), le kébbé (viande fraîche de mouton ou de veau, battue avec du blé concassé, assaisonnée et servie crue, frite ou grillée), le Labné (un fromage crémeux semblable au yaourt), les fatayers (pâtes triangulaires farcies d'épinards ou de viande et de pignons), le Warak Inab mahchi (feuilles de vigne farcies). Souvent, il y a également des cubes de fromage de chèvre salé et de délicieuses olives noires du pays. Un mezzés plus élaboré comporte plusieurs sortes de viandes rôties, frites ou grillées, des poissons et des légumes. Et, avec le tout, on mange bien évidemment du pain libanais. Pour arroser cela, on a le choix entre l'arak (boisson à base d'anis, qui, mélangée à l'eau, prend une teinte laiteuse), ou d'excellents vins et bières du pays. Ainsi, le mezzés fournit un régime équilibré et peut représenter un repas à lui seul.

 

POISSONS

Tout au long de la principale route côtière, se trouve des restaurants spécialisés dans le poisson. Deux des meilleurs plats de poissons sont la sayadiyah (morceaux de poisson frais cuits avec des oignons, des amandes, des pignons et des épices,  servis avec du riz bruni), et le samak tajen bi tahiné (poisson cuit au four avec de l'huile de sésame); le samak nahri des villages installés le long des rivières de montagne.

 

VIANDES 

La viande d’agneau est la plus appréciée au Liban, où on l’utilise dans de nombreux plats traditionnels tels le kafta, fait de viande d’agneau battue, et les kebabs. Les gigots d’agneaux sont souvent farcis de riz, pistaches et amandes.

 

LÉGUMES

Une autre spécialité libanaise délicieuse est le koussa mahchi, petites courgettes farcies de viande hachée et de riz et marinées dans de la sauce aux tomates. Les aubergines, tomates, feuilles de vigne et artichauts sont également appréciés en mahchi, et sont parfois servis avec du Laban (yaourt).

 

VOLAILLES 

Essayer la moghrabié de poulet, ragoût de petits morceaux de poulet et de mouton avec de la semoule (couscous), des fèves et des épices ou le farrouj méchoui, poulet grillé servi avec une sauce à l'ail. Les foies de volaille sont sautés dans une sauce au beurre très appétissante.

 

REPAS « SUR LE POUCE »

Si vous voulez manger “sur le pouce” vous trouverez, dans toutes les rues principales, des stands de chawarma, tranches de viande de mouton, parfumées à l’ail, embrochées toutes sur un axe vertical tournant devant le feu. Un sandwich de chawarma est rassasiant, savoureux, et bon marché. Vous pouvez également, si vous êtes pressé, manger un sandwich de fallafel, boulettes de fèves hachées et frites.

 

PAIN 

Le pain, au Liban, est délicieux et toujours mangé frais. Parmi les diverses sortes de pain, les plus courantes sont le khoubz arabi (galette de la dimension d’une assiette qui s’ouvrent en deux, horizontalement, quand on les rompt) et le markouk (pain de montagne rond, de l’épaisseur d’une feuille de papier, dont le diamètre peut atteindre un mètre). Les manakish sont des pains plats, recouverts de thym finement haché, de grains de sésame et d’huile d’olive, cuit au four, que l’on mange souvent au petit déjeuner. Les lahm bi ajine (pizza arménienne très mince avec de la viande, des tomates et des épices) constituent un excellent repas rapide.

 

DESSERTS

Les gourmets qui aiment les douceurs pourront se régaler. Les desserts libanais sont en général très sucrés, à l'exception des glaces fraîches et des sorbets délicieux. Le dessert le plus répandu est l’osmaliyeh, un gâteau ayant l'apparence de vermicelle, fourré de fromage crémeux et couvert de sirop. On peut également citer les maamoules (pâtes fourrées de pistaches ou de noix) et la Mouhallabie, (pudding de crème de riz garni de confiture de pétales de roses et d'amandes).

 

CAFÉ

Les Libanais ont une longue tradition d’hospitalité et ils aiment recevoir leurs amis cher eux. Toute visite dans une maison, ou même dans un magasin, s’accompagne nécessairement du traditionnel café turque, servi dans une demi-tasse. Le café est épais, fort et parfois légèrement parfumé. Il est versé devant le visiteur, d’une cafetière à longue poignée, et servi en général avec un verre d’eau.

Username
Password
Forget Password ?