Le Tourisme Réligieux
Le Patrimoine Religieux Musulman

La Békaa recueille bon nombre de lieux de cultes, parmi lesquelles les seuils sacrés visitées par les croyants afin de s’approcher de Dieu et prier pour recevoir les dons du Clément et profiter de l’environnement spirituel qui recèle dans ces lieux, parmi lesquels :



Caza de Baalbeck

1- Maqam du Prophète Yousha' Bin Noun

Ce Maqam est situé à l'Est du village de Rasm Al-Hadath sur la route de Hermel.

 

 

2- Maqam du Prophète Najjoum-Tarayya

Situé à l'Est du village de Tarayya, ce sanctuaire est formé d'une ancienne tombe couverte d'une coupole, avoisinant une petite fontaine qui garde le même niveau d'écoulement durant toutes les saisons, été comme hiver; son eau est intarissable à la saison de sécheresse, et même en hiver elle n'augmente pas, d'où elle est considérée comme une eau bénite selon les visiteurs de ce sanctuaire.

 

 

3- Maqam du Prophète Shit- Sar’in

Le Prophète Shit (Seth) est l'enfant benjamin et le successeur d'Adam. Selon une tradition populaire, il fut enterré à la sortie du village de Sar'in (près de Baalbek), où une grande agglomération devait naître portant le nom de ce Prophète "Nabi Shit". A signaler que le mausolée est long de 40 coudées ; c’est un lieu de pèlerinage pour les croyants qui viennent y prier et célébrer les fêtes religieuses, dont la nuit du destin à la mi-Sha'abane (8ème mois de l'Année Hégire).

 

 

4- Maqam du Prophète Sulayman- Younine

Ce Maqam est situé au Sud-Ouest du village de Younine, auprès d'une petite source courante, où boivent les visiteurs pour se bénir. Les habitants du village et des environs ont une vénération particulière pour ce Prophète car ils croient qu’il répond favorablement à leurs invocations.

 

 

5-Maqam As-Sayyida Khawla fille de Al-Hussein (Baalbek)

Le sanctuaire et le mausolée de As-Sayyida Khawla (fille d'Al-Hussein, selon des sources orales) sont situés près de l'acropole de Baalbek à l'entrée Sud-Ouest de la ville. Prise en otage avec les membres de sa famille, As-Sayyida Khawla est morte, suite à une maladie, à l'âge de 5 ans à Baalbek où elle fut enterrée près d'un cyprès. A cet emplacement on a construit une tombe à coupole et une mosquée avec deux Minarets et des salles adjacentes.

 

 

6- Mosquée de la Citadelle- Baalbeck

Dans son ouvrage Ma'jam Al-Bouldan (Dictionnaire des pays), le géographe Yaqout Al-Hamaoui (1187-1229/ 574-626 AH) prétend que c'est la mosquée d'Abraham. Elle fut construite en 635 (15 AH) par les premiers musulmans lors de leur conquête de Baalbek. Son Mihrab est toujours conservé à l'intérieur de l'acropole romaine. Elle est considérée comme le plus ancien monument islamique au Liban remontant à l'époque du Calife Éclairé Omar Ibn Al-Khattab.

 

 

7- La Grande Mosquée Omayyade- Baalbeck

Construite au premier siècle de l'Hégire à l'époque Omayyade sur les vestiges d'une église Byzantine, elle est sans aucun doute la plus grande mosquée à Baalbek. Elle mesure 60m de longueur, 50m de largeur, et 8m de hauteur. Une trentaine de colonnes de granit et de pierres brutes, dont certaines sont couronnées de chapiteaux corinthiens, ont été transportées des temples romains avoisinant la citadelle et fixées à l'intérieur de la mosquée. De façon générale son architecture ressemble à celle de la Mosquée Omayyade de Damas, avec sa cour centrale entourée de galeries (riwaqs) et son Minaret au plan carré pareil à une tour. Les inscriptions sculptées sur ses murs sont des décrets de l'époque des Mamelouks. Cette mosquée est restée en ruine tout au long des époques ottomane et moderne, et ce n'est que depuis quelques années qu'elle a été reconstruite pour devenir à nouveau un lieu de culte.

 

 

8- Mosquée Ras Al'Ayn- Baalbeck

Connue aussi sous le nom de la Mosquée Al-Hussein, elle fut construite en 681 (61 AH) sur les vestiges d'un ancien temple phénicien près de la fontaine Ras Al 'Ayn. Elle fut plus tard restaurée et agrandie par le Sultan Mamelouk Al-Zahir Baïbaras en 1277 (676 AH) pour atteindre une longueur de 50m et une largeur de 38m. Cette mosquée possède six entrées ornementées avec des sculptures et des motifs géométriques. A l'intérieur, six voûtes soutenues par 22 colonnes la divisent en trois salles de prière. La salle principale - traversée par une rivière dérivant de la fontaine de Ras Al'Ayn - est dotée d'un gigantesque Mihrab et d'un Minbar en pierres rocheuses; les deux autres salles de prière ont aussi leurs Mihrabs en pierres rocheuses.

 

 

9- Qoubbat Al-Amjad- Baalbeck

Elle fut construite en 1199 (596 AH) sous le règne du roi Al-Amjad Bahram Shah, comme le précise l'inscription sculptée au-dessus de son Mihrab. Cette petite mosquée est de forme carrée, le côté n'atteint pas plus de six mètres et les pierres utilisées dans sa construction sont de dimensions inégales.

 

 

10- Mosquée Al-Hanabila- Baalbeck

Cette mosquée qui existait déjà au XIIème s. (VIème siècle de l'Hégire) fut restaurée en 1283 (682 AH) à l'époque des Mamelouks, sous le règne du Sultan Al-Mansour Qalaoun, selon la plaque sculptée sur la façade Nord de la mosquée. Elle appartenait aux adeptes de la doctrine Hanbali très répandue à Damas et à Baalbek à l'époque des Mamelouks. Elle est caractérisée par son Minaret hexagonal qui surmonte son côté Ouest. Elle renfermait une école Coranique et une Zaouiya pour les Soufis.

 

 

11- Zaouiyah Al-Younini- Baalbeck

C'est une galerie souterraine formée de deux salles sculptées dans un rocher en dessous de la Qoubbat Al-Amjad. Le Mihrab se trouve au milieu du mur de la salle Sud. Tout près de la Zaouiya se trouve la tombe du Sheikh Abdullah Al- Younini, mort en 1219 (617 AH), ainsi que les tombes de ses adeptes.

 

 

12- Qoubbat Al-Saadin- Baalbeck

Située près de la muraille nord de la citadelle, cette mosquée appartenant aux Tcherkess fut construite en 1410 (812 AH) sous le règne de Al-Zahir Barqouq au-dessus de deux tombes Mamelouks, comme le précise la plaque sculptée au-dessus de son porche d'entrée qui porte aux quatre coins un blason avec le motif du calice. Cette mosquée est dotée d'une porte décorée et d'un Mihrab. D'autres motifs décoratifs sont sculptés aussi au bas de l'entrée des deux côtés du mur. Un arc en coussinet, motif assez répandu à l'époque Mamelouk, décore la base de la coupole.

 

 

13- Mosquée Al-Nahr (le fleuve) - Baalbeck

Cette mosquée fut construite en 1618 (1028 AH) par l'Émir Younès Al-Harmoush sur les vestiges d'une ancienne mosquée (probablement la Mosquée Al-Joukandari). La date de construction sculptée sur une plaque est suivie de 3 vers, alors que les quatre coins de la porte d'entrée sont décorés par des plaques sur lesquelles est sculpté le nom d'Ali en forme triangulaire. La mosquée a été réaménagée en 1918 (1327 AH). Elle mesure 30m de longueur et 20m de largeur et en son intérieur sont fixées trois colonnes avec des chapiteaux simples. Son Minaret hexagonal s'élève sur une base carrée de même hauteur que la façade.

 

 

14- La Petite Mosquée- Baalbeck

Construite sous le règne des Ayyoubides à proximité du temple de Vénus, elle se caractérise par son Minaret polygonal surmonté d'un balcon couvert de tuiles et couronné par un dôme polygonal. Ce Minaret fut construit en 1240 (638 AH) sous le règne du roi Al-Saleh Isma'il Al-Ayyoubi, comme le précise la plaque sculptée sur la porte d'entrée. La mosquée fut restaurée en 1140 AH (1727-1728 ap. J.C.), selon une inscription sculptée en forme triangulaire.

 

 

Autres mosquées à Baalbek

On peut citer à Baalbek d'autres mosquées et sanctuaires, tels le sanctuaire de Al-Sayyida Khawla, le sanctuaire du Prophète Ana'am, la mosquée de Sidi Kaissar, la mosquée du quartier Al-Toufayliyyah (mosquée Ghafarah), la mosquée du Sheikh M1- Maqam du Sheikh Al-Fadil (Muhammad Abi Hilal).




CAZAS DE ZAHLE, DE LA BEQAA OUEST ET DE RACHAYA

1- Maqam du Prophète Ila

Il est situé au village d'Ila à 10 km de Zahlé, au pied de la chaîne montagneuse Ouest qui domine la plaine de la Békaa. C'est un lieu de pèlerinage, surtout les vendredis et dimanches, où les croyants viennent faire des vœux et demander la bénédiction. Le Prophète Ila est surtout imploré par les gens en difficulté, car, croient-ils, que leur invocation sera exaucée grâce à la considération particulière qu'Ila détient auprès de Dieu.

 

 

2- Maqam du Prophète Nouh (Noé)- Karak

Le sanctuaire et le mausolée du Prophète Nouh sont situés au village de Karak au Nord de Zahlé, où les croyants de tout bord viennent pour célébrer les fêtes religieuses, demander la bénédiction et se rapprocher de Dieu. Cependant la conviction des gens - confirmée par les textes – révèle que ce Prophète n'est pas le Noé biblique sauvé du Déluge.

 

 

3- Maqam de Sit Sha'wana (Druze)- 'Amiq

Ce Maqam est situé dans la région de 'Amiq au pied de la montagne de Barouk du côté Est qui donne sur la plaine de la Béqa' et du mont Al-Sheikh, site d'une beauté remarquable avec son bois de cyprès, ses sources et son climat agréable.

Sit Sha'wana, dit-on, fut la fille d'un roi qui a décidé de délaisser la vie de luxe au palais pour se retirer avec sa fille dans cette région, se consacrer à la prière et mener la vie d'ascètes. C'est dans cet emplacement qu’elle fut enterrée et qu'on a construit cet édifice modeste avec une coupole qui protège la tombe devenue un lieu de pèlerinage pour les croyants de toutes les confessions.

Ce Maqam est situé au village de Ayn Ata entre Rashayya et Hasbayya, et il est dédié au Sheikh Muhammad Abi Hilal surnommé Al-Fadil (le respectable), et qui fut l'un des santons druzes les plus célèbres, pour sa profonde connaissance de la religion et son ascétisme. Il a vécu au XVIIème siècle sous le règne de l'Émir Fakhreddine II. Ce Sheikh est aussi le fondateur d'un mouvement spirituel et intellectuel qui rejoint dans ses grandes lignes la doctrine de l'Émir Abdullah Al-Tanoukhi.

 

 

4- Maqam Al Sheikh Al Fadel (Mohammed Abi Hilal)- Ain Ata

Situé à Ain Ata, entre Rachaya et Hasbaya, ce sanctuaire est dédié à Sheikh Mohammed Abi Hilal connu par Al Sheikh Al Fadel (le Sheikh vertueux), il est l’un des marabouts et ascètes Druzes. Ce Sheikh qui a vécu durant l’époque de Fakhreddine II (XVIIème siècle) est considéré comme le  Sheikh vertueux et promoteur d’une école spirituelle et intellectuelle qui se complète dans l’essence de ses enseignements avec l’école de l’Emir AlSayed Abdallah Al Tannoukhi.

 

 

Autres Sanctuaires et mausolées à la Békaa

On peut citer de nombreux sanctuaires et mausolées à la Béqa' dédiés selon les traditions populaires à des  prophètes ou à des marabouts (Walis) Souvent il s'agit de gens d'une grande piété considérés comme des saints par leur entourage. Parmi ces lieux de culte: les Maqams du Prophète Sami à Shmestar,du Wali Isma'il à Tarayya, du Prophète Youssouf à Kfardaane, du Prophète ,' Atrif la vallée de Sbat(à l'Est de de Britale),du Prophète Sourayj à Khraybeh, et du Prophète Younès près de Sha't.



Username
Password
Forget Password ?