TOURISME PAR REGION
Beyrouth
Mont Liban
Liban Nord
La Békaa
Regions / Autour de Hasbaya
Khalwat El-Bayada

Principal sanctuaire des Druzes, Khalwat El-Bayada est situé dans les environs de Hasbaya. Il comprend une quarantaine d’ermitages ou “Khalwat” où des milliers de postulants viennent, tous les mardis, pour des retraites spirituelles. Par courtoisie, les visiteurs doivent obtenir la permission du Cheikh en charge avant de faire le tour des lieux. Les femmes sont priées d’être décemment vêtues et de se couvrir la tête.

Un grand banc en pierre, de forme circulaire, abrité par de beaux chênes, est connu sous le nom d’ « Aréopage des Anciens ». Devant l’ermitage se trouvent deux vieux puits dont les bords en pierre circulaire sont entaillés de profondes rainures creusées, au cours des années, par les lourdes chaînes des seaux puisant l’eau.

Hebbarié

Au village de Hebbarié, un temple romain de 17 m de long sur 9 de large est situé à gauche de la route principale. Ce petit temple avait deux colonnes qui supportaient le fronton mais aujourd’hui il n’en reste que les bases.

Certains murs sont préservés jusqu’à une hauteur de 8 m, de même qu’un pilastre ionique de soutènement et la corniche d’un mur du coté sud.

A l’intérieur se trouvent deux niches surmontées d’une conque avec des cotés rayonnant de bas en haut. Une dédicace de six lignes en langue grecque est visible au-dessus de la niche supérieure est.

Souk El-Khan

Sur la route qui mène de Hasbaya vers Marjayoun, se trouve les ruines d’un caravansérail, ou "Khan" , construit en 1350 par l’Emir Abou Bakr Chéhab. Selon la tradition, Ali, fils de Fakhreddin Al-Maani, y aurait été tué.

Près des ruines se tient, tous les mardis, en plein air, un marché populaire connu sous le nom de  "Souk El-Khan”.

Rachaya Al-Foukhar

Ce joli village est bâti sur les versants du Mont Hermon. Son nom signifie “Rachaya-la-Poterie”. De nos jours, deux ateliers y sont encore en activité. Les fours fonctionnent seulement durant l’été mais la poterie s’y vend durant toute l’année tels que les “Douaiks” ou jarres en grès qui préservent la fraîcheur de l’eau et la cruche magique (on y remplit l’eau par la base trouée ou par l’ouverture du haut, mais elle n’est déversée que par le goulot en forme de bec).

Username
Password
Forget Password ?