TOURISME PAR REGION
Beyrouth
Mont Liban
Liban Nord
La Békaa
Regions / La Région de Tyr
Cana

A 12 km de Tyr, Cana serait le site où le Christ, invité à un festin de noces, accomplit son premier miracle en transformant l’eau en vin selon l’évangile (Saint Jean II, 1-11). A l’entrée du village, il est possible de se rendre sur ce site qui domine un vallon. Plusieurs rochers sculptés de rangées de personnages dans un style primitif sont visibles. L’un des groupes qui est composé de 13 personnes, a été attribué au Christ et à ses disciples. Une allée descend jusqu’à une grotte où des fidèles avaient trouvé refuge. 

Tibnine

A 30 km de Tyr, le château de Tibnine, connu sous le nom de Toron, culmine à plus de 870 m d’altitude.

Construit en 1104, à l’époque des Croisés par Hugues de Saint Omer (gouverneur de Tibériade), ce château était destiné à prévenir toute tentative des armées fatimides en garnison à Tyr d’envahir les territoires croisés de Palestine et à préparer l’invasion de cette même ville.

Investi par Saladin après Hattin en 1187, le château est confié à al-Malik al-Adil, frère du Sultan et reste aux mains des Ayyoubides jusqu’en 1229. Il est alors repris par l’empereur germanique Frédéric II qui commande la sixième Croisade, puis demeure sous les Francs jusqu’en 1266, date de sa prise par le Sultan Mamelouke Baybars. Il fut ensuite laissé à l’abandon jusqu’au XVIIe siècle où il fut réhabilité par le gouverneur d’Acre.

Au cours des siècles, le château de Toron a été souvent restauré et remis en état à la suite de destructions. Les vestiges qui sont visibles actuellement datent du XVIIe siècle. Il reste peu de traces de la période des Croisés.

La citadelle qui comportait jadis neuf tours, conserve ses principales composantes architecturales : le mur de fortification avec des tours carrées ou semi-circulaires, l’entrée principale et les restes d’arcades d’une tour. A l’est, on remarque les vestiges d’une grande tour composée de trois salles aux piliers et plafonds préservés. A partir de la façade ouest, le visiteur aura un panorama complet de la région.

Qabr Hiram

A l’entrée du village d’Hanaway, sur le bord de la route qui Tyr à Cana, se trouve un sarcophage d’une hauteur de 4 mètres construit dans un monolithe de pierre. Il s’agit d’un des plus grands sarcophages du Liban. Un certain flou règne sur l’histoire de ce tombeau en calcaire soit il est attribué à Hiram I, roi de Tyr soit à Hiram, l’architecte contemporain du roi et qui fut chargé de construire le temple de Salomon. Des chercheurs le date de la moitié du Ier siècle. Le sarcophage repose sur une base composée de trois assises de grosses pierres en dessous desquelles se trouve une salle creusée dans le rocher.

Username
Password
Forget Password ?