Le Tourisme Réligieux
Le Patrimoine Religieux Musulman

Le Liban Sud englobe des lieux de cultes islamiques divers tels les mosquées, les mausolées dont la construction remonte à des périodes variées de l’histoire. Parmi ces lieux de cultes, nous avons :



Cazas de Sidon et de Tyr

1- La Grande Mosquée Al-Omari

Située à l'extrême Sud-Ouest de la ville de Saïda, près de la citadelle, sur une colline qui surplombe la mer, cette mosquée prit le nom de Al-Omari en hommage au deuxième Calife Éclairé Omar Ibn Al-Khattab, Plus vaste que les autres mosquées de la ville, elle est considérée comme étant l'un des monuments les plus beaux du XIIIème siècle. Sa structure est un mélange de styles Croisé et Mamelouk, auxquels viennent s'ajouter des éléments des époques ottomane et moderne.

 

 

2- Mosquée de la mer

Située en face de la citadelle maritime, elle fut construite en 1373(775A.H.) par Hassan Bin Sawwah, comme le précise l'inscription sculptée au-dessus de son porche d'entrée. Cette mosquée, ou voyageurs qui prenaient la mer par le port de Saïda faisaient leur prière, est la seule de style Mamelouk qui reste dans cette ville. Son minaret est de construction récente.

 

 

3- Mosquée Al-Barrani

Située hors de la muraille de l'ancienne ville de Saïda (d'où son nom Al-Barrani qui signifie à l'extérieur), elle fut construite en 1634 par l'Émir Fakhreddine II au bord de la mer. Cette mosquée qui est, elle aussi, un prototype de l'architecture islamique de l'époque Ottomane est dotée de trois coupoles. Une salle funéraire en son intérieur contient les corps des deux Émirs Melhem et Sayf EI-Din, les deux fils de l'Émir Fakhreddine. Sa façade Sud est construite en pierres striées de couleurs marron, rouge, noire et blanche, et son Minaret est de forme octogonale.

 

 

4- Mosquée Qoutaysh

Située à 100 mètres au Sud de la mosquée Al-Kikhya dans l'ancienne ville, elle fut construite en 1592 (1001 AH.) par le Sheikh Ali Qoutaysh, dont la tombe se trouve à l'intérieur. Cette mosquée richement, décorée, rassemble beaucoup d'éléments de l'architecture islamique. Sa coupole est ornementée d'enchevêtrement de fleurs, de roses, d'épis de blé et de cruches. Son Mihrab est en marbre strié de blanc et de noir.

 

 

5- Mosquée Bab Al-Sarail - Porte du sérail

C'est l'une des plus anciennes mosquées de la ville. Sa date de construction remonte selon l'inscription sculptée au-dessus de son porche d'entrée Nord - à l'époque de l'occupation de la ville, par les croisés en 1201 (598 A.H.). Son Minaret s'élève à 20m., alors que sa salle de prière est dotée d'une grande coupole sur son côté Est. Jadis, cette mosquée était connue sous le nom Al-Mohtassib, mais plus tard elle prit le nom de Mosquée Al-Sarail à cause de sa proximité du sérail construit par l'Emir Fakhreddine II.

 

 

6- Mosquée Al-Kikhya

Située dans l'ancienne ville entre la rue Al-Mousallabiyah de l'Est et le passage de Bahr Al-Id de l'Ouest, elle fut construite en 1624 (1033 A.H.) par Moustafa Al-Katakhada. Cette mosquée est considérée comme le prototype de l'architecture musulmane de l'époque Ottomane. S'élevant du niveau de la rue, elle est caractérisée par ses six coupoles, ses "mouquarnas" ornementés, son Minbar en marbre coloré de blanc et bleu, et ses 4 colonnes décorées avec des motifs géométriques de diverses formes.

 

 

7- Mosquée Bahaa’ Eddine Al Hariri

A l’entrée nord de Sidon se trouve la mosquée du pèlerin Bahaa Eddine Al Hariri avoisinant le boulevard est. D’un style architectural distinctif au Liban en particulier et au Moyen Orient, il renouvelle les principales bases de l’architecture des mosquées avec ses principales caractéristiques. Le style architectural adopté est l’architecture ottomane où une coupole couvre la salle de prière centrale entièrement. La mosquée se compose de carrés sous forme de chapiteau de prière, et le vide est couvert par une coupole reposant sur huit piliers octogonaux périphériques, au tour du chapiteau de prière.

La mosquée possède trois entrées:

une au nord pour un accès quotidien normal et elle se joigne au chemin de l’ouest par un trajet extérieur qui traverse le jardin frontal;

l’autre entrée est réservée à l’accès lors des festivités et des jours de fête. Des deux entrées les prieurs se dirigent vers le chapiteau de prière;

la troisième entrée du côté ouest.

La mosquée couvre une superficie de 7500 m2 et peut accueillir jusqu’à 5000 prieurs, dans deux salles intérieures pour les femmes et les hommes, l’une pouvant accueillir 3500 personnes et l’enclos central 1500 personnes.

 

 

8- Mosquée de l'Imam Al-Hassan Al-Askari- Sarafand

C'est l'une des plus anciennes mosquées du Sud. Construite, dit-on, vers l'an 800 (184 AH), elle est formée actuellement de deux pavillons, ancien et moderne. L'ancien, de loin plus important, est formé d'une salle de prière surmontée d'une coupole et dotée de 4 Mihrabs, chose unique dans l'art architectural islamique. Au-dessus du porche d'entrée, une plaque sculptée précise que le fondateur de cette mosquée est Ali Ibn Saad El-Din Fakhredine.

 

 

9-  Mosquée de Tyr

Située au centre de l'ancienne ville, cette mosquée solide, au Minaret assez élevé, fut construite en 1766 (1180 AH.) par le gouverneur de Tyr Abbas Al-Muhammad. Le Kadi de Tyr Abdullah Al-Moughrabi, mort en 1267 AH y fut enterré. Elle a été restaurée pour la dernière fois en 1997.

 

 

Autres mosquées au Sud

De même, on peut trouver dans la Mouhafaza du Sud des sanctuaires et des mausolées attribués à des prophètes ou des saints, tels: le sanctuaire du Prophète Yahia au sud-Est de Saida, le sanctuaire d'Abi Nakhlé dans l'ancienne ville de Saida, le sanctuaire de Shurahbil lbn Hasanah à Al-Hababiyeh à l'Est de Saida, le sanctuaire d'Abi Zarr à Sarafand,le sanctuaire du Prophète Amran à l'Est du village de Qulayla près de Tyr, le mausolée du Prophète Mounzer à Mays Al-Jabal, le mausolée Al-Ma'ashouq près de Tyr, le mausolée Al-Ouayzi en haut du village Kafarkila,le mausolée de Jamal Al-Hassan à Haddatha.

Il faut signaler enfin la Zaouiya de la famille Baba à Saida connue sous le nom Al-Sabsabi, la Zaouiya Al-Rifaiyah ou Al-Daqqouriyah et la Zaouiya Al-Qadiriyyah.



Nabatiyeh

1- Maqam du Prophète Shou'ayb

C'est l'un des trois sanctuaires qui portent le même nom: le premier est situé à Ajloun en Jordanie, le deuxième à Hittine au Nord de la Palestine, et le troisième dans le village Al-Safina à 5 Km de Kfayr dans le Caza de Rashayya dans la région de Wadi Al-Taym ; il est riche en vestiges qui datent d'avant le Christ. Avec le temps ce sanctuaire a pris de l'importance au niveau spirituel.

 

 

2- Khalwat Al-Bayyadah (Druze)

Ces Khalwat (ou lieu retiré pour la prière), formées de près de cinquante pavillons d'une architecture simple, sont situées sur un plateau qui surplombe le village de Hasbayya, la plaine de Marja'youn et celle de la Béqa', ainsi que le Nord de la Palestine. La première Khalwat a été construite depuis près de trois siècles par Sheikh Jamal Al-Din Al-Hamra pour servir de lieu de prière, de méditation et d'enseignement théologique. Ces Khalwat ont tiré leur nom "Al-Bayyadah" du verbe arabe bayyada qui signifie blanchir, du fait qu'elles blanchissent le cœur du mal et le purifient des vices, en y insufflant l'étincelle de la foi, à l'instar de ces fervents croyants druzes qui y viennent pour approfondir leur instruction religieuse et pour méditer ou faire une retraite spirituelle. Ces Khalwat où résident actuellement des étudiants en théologie se sont transformées avec le Grand Conseil, en une sorte d'université religieuse. A proximité se trouvent les tombes de quelques hommes pieux qui se sont retirés du monde pour passer leur vie en ce lieu dans la prière et l'adoration de Dieu.

 

 

3- Mosquée du Prophète- Nabatiyeh Al Fawka

C'est la plus importante et la plus grande mosquée de Nabatiyeh. Sa construction remonte à l'époque des Mamelouks, vu l'ancienneté de sa coupole.

 

 

4- Mosquée de Nabatiyeh Al Tahta

Située au centre de Nabatiyeh Al-Tahta, cette mosquée fut construite à la fin du XVlème siècle, et a été aménagée et restaurée plusieurs fois.

 

 

5- Mosquée de Boulayada (Ou Blida)- Marjeyoun

C'est l'une des plus anciennes mosquées de Djebel 'Amil. Son fondateur, ainsi que la date de sa construction sont inconnus. Son architecture suscite l'admiration, car elle est sous forme de cave soutenue, malgré son ampleur, par une seule colonne. Étroite à son entrée, elle s'élargit progressivement de façon symétrique. Cette mosquée fut détruite et réaménagée plusieurs fois.

 

 

6- Mosquée de Hounine- Beit Jbeil

Construite en 1753 (1166 AH), à l'époque Ottomane par le Sheikh Qabalan Al-Hassan de la famille Alam Al-Sahir, cette mosquée est bien conservée grâce à sa construction solide. Son Minaret très élevé a été ajouté en 1773 (1187 AH.).

 

 

7- Mosquée de Shaqra- Bint Jbeil

Construite en 1768 (1182 AH), par Al-Sayyed Abou Al-Hassan Moussa Al-Amine, cette mosquée est grande, et son Minaret relativement modeste, ressemble à une tour. Elle a été restaurée en 1931 (1350 AH).

 

 

8- Mosquée de Bent Jbeil

C'est l'une des plus grandes mosquées de Djebel 'Amil de l'époque Ottomane. Elle a été réaménagée à la fin du XIXème siècle.

 

 

Autres mosquées au Djebel 'Amil

On peut citer d'autres mosquées anciennes dispersées dans les villes et villages de Djebel 'Amil, comme celles de Tebnine, Shahhour, Jouaya, Tayr Debba, Al-Khiyam, Jaba',Al-Babiliyya, Ansar et Ansariyya.



Username
Password
Forget Password ?